Une scolarité trilingue

En résumé

  • Offrir à nos enfants un apprentissage réellement trilingue en français, anglais et mandarin a été l’une des principales motivations qui a conduit la communauté française de Taipei à créer le LIFT.
  • Le LIFT constitue, dans son approche et son ambition trilingue, une offre ambitieuse et unique, qui vise à préparer ses élèves, à la fin de leur scolarité, à la maîtrise de trois langues, leur permettant de rejoindre l’université ou d’entrer dans la vie active dans un pays francophone, anglophone ou sinophone.
  • Les élèves sont progressivement portés à un niveau de français équivalent au système éducatif français. Ceux qui font le choix du parcours français / mandarin auront également un niveau en mandarin équivalent au système éducatif taiwanais.
  • Cette ambition est structurée au niveau de l’établissement par le nouveau dispositif de l’AEFE du Baccalauréat Français International (BFI), qui viendra sanctionner les études au LIFT dans le futur.
  • Le LIFT s’enrichit de la diversité linguistique et culturelle des familles qui la compose, et accompagne chaque élève en fonction de ses besoins, notamment sur le plan linguistique.
  • Nous proposons dès l’année de CP deux parcours linguistiques, français / anglais ou français / mandarin, selon la langue qui souhaite être en priorité proposée dans une réelle démarche de bilinguisme, et tous les élèves apprennent les trois langues.
  • Nous proposons un haut niveau de différenciation et de personnalisation pour que chaque élève soit exposé à l’équilibre linguistique qui lui convient.
  • Chaque classe est dotée d’un véritable trinôme de professeurs natifs en français, anglais et mandarin, qui ont tous trois la responsabilité de délivrer les enseignements dans un cadre trilingue.
  • Des dispositifs ambitieux de co-enseignement et d’enseignement concertés du curriculum en trois langues contribuent à une approche holistique du trilinguisme qui concourt au bien-être des élèves.
  • Nos élèves bénéficient d’un taux d’encadrement exceptionnel, avec plus d’un tiers du temps de classe avec deux pédagogues ou en petits groupes par parcours linguistique.
  • Nous accueillons nos élèves de 7h30 à 17h00.
  • La promesse du LIFT est une école qui permette un accueil prolongé dans la journée, afin de permettre aux parents de mener leurs vies active et personnelle, et dont la durée et l’intensité de l’enseignement permet de ne pas demander de devoirs à la maison, ni de cours du soir en langues dans des écoles spécialisées.
  • Un dispositif intégré et gratuit de Français Langue Étrangère et un accompagnement en anglais et en mandarin est mis en œuvre afin de s’assurer que tous les élèves reçoivent l’accompagnement nécessaire à une scolarité heureuse.

Maîtriser le français, l’anglais et le mandarin, une raison d’être du LIFT.

Offrir à nos enfants un apprentissage réellement trilingue en français, anglais et mandarin a été l’une des principales motivations qui a conduit la communauté française de Taipei à créer le LIFT. Le LIFT constitue, dans son approche et son ambition trilingue, une offre unique.

L’acquisition des compétences langagières et de plusieures langues vivantes est une compétence fondamentale pour comprendre et agir sur le monde, s’épanouir, dialoguer et se socialiser, s’enrichir des cultures en dialogue dans nos vies. Les élèves du LIFT, trilingues, s’ouvrent à de nouveaux possibles dès l’éducation supérieure et seront demain des médiateurs interculturels et acteurs autonomes du changement dans un monde global.

Les parents fondateurs ont fait le constat qu’il n’existait pas à Taiwan d’option permettant à la fois une éducation internationale et un apprentissage du mandarin de façon suffisamment ambitieuse. Le niveau d’exigence (et la pluralité des besoins) concernant l’apprentissage des langues de nos familles sont constitutifs de l’identité du LIFT. Nous ne souhaitons pas être une “bulle” internationale et standardisée, déconnectée de la culture et de la langue du pays qui nous accueille. Bien au contraire, nous souhaitons pouvoir pleinement ancrer le LIFT comme une institution éducative, certes française car offrant le curriculum français, mais aussi taïwanaise, ouverte et coopérant avec le monde taiwanais. A ce titre, nous développons par exemple une relation de réelle coopération éducative et linguistique avec l’école publique qui nous accueille, en dispensant à leurs élèves des cours de français langue étrangère.

Ainsi, le LIFT porte une ambition linguistique unique à Taiwan et peut-être dans la région: préparer ses élèves, à la fin de leur scolarité, à la maîtrise de trois langues, leur permettant de rejoindre l’université ou d’entrer dans la vie active dans un pays francophone, anglophone ou sinophone.

Cette ambition est structurée au niveau de l’établissement par le nouveau dispositif de l’AEFE du Baccalauréat Français International (BFI), qui viendra sanctionner les études au LIFT dans le futur.

Une réponse à la diversité linguistique et culturelle de nos familles.

Le LIFT répond ainsi typiquement aux besoins des familles binationales, qui souhaitent transmettre à leurs enfants une maîtrise du mandarin au même niveau et rythme que le système éducatif public taiwanais en plus du français ou de l’anglais, et sont aujourd’hui contraints de compléter des cursus internationaux par des cours du soir, onéreux et épuisants.

De même, nous pensons que les familles francophones ou francophiles en expatriation à Taiwan peuvent s’enrichir de la langue et la culture taïwanaise et de son esprit d’excellence.

Nous considérons aussi qu’accueillir tous les profils est l’ADN de l’école française. Nous nous félicitons d’être en mesure d’accueillir des élèves de nationalité taïwanaise, qui souhaitent embrasser les valeurs et la pédagogie de l’école française, et que nous accompagnerons vers la maîtrise du français et de l’anglais tout en les portant vers la maîtrise écrite du mandarin. Nous offrons un support en français exceptionnel au niveau élémentaire, avec un enseignant spécialisé en FLE (français langue étrangère), qui intervient aux côtés des nos enseignants.

Pour se faire, un accent très fort est mis sur le plurilinguisme, comme axe structurant de notre projet pédagogique, depuis la précocité d’une langue étrangère dès la maternelle et ce tout au long de la scolarité.

L’apprentissage des langues est placé au cœur de l’approche et de la pratique pédagogique.

Ce trilinguisme se pense d’abord sur une exigence de différenciation, du souci de prise en compte de l’élève comme individu doté d’une histoire, de talents et de projets à part entière, reflet de la diversité des profils linguistiques de nos élèves, de leurs langues maternelles et de leur scolarisation précédente.

Le premier niveau de “personnalisation” s’effectue lors de l’admission, où nos familles se voient proposer, dès l’année de CP, deux parcours linguistiques, français / anglais ou français / mandarin, selon la langue qui souhaite être en priorité proposé dans une réelle démarche de bilinguisme. Les élèves des deux parcours sont dans la même classe, et tous apprennent les trois langues; leur emploi du temps diffère selon le choix fait et donc le volume horaire pendant lequel ils sont exposés soit à l’anglais, soit au mandarin. Une montée en puissance du trilinguisme à partir du CP aboutit à une parité horaire entre le français et les deux autres langues en cycle 2 (CM1/CM2).

Dans un second temps, les parents peuvent ajuster, sur les conseils de nos pédagogues et dans le cours de l’année scolaire selon les besoins identifiés graduellement, des temps d’apprentissage périscolaires, de 15h45 à 16h45, qui, délivrés dans les trois langues, contribuent directement à proposer à chaque élève l’exposition la plus pertinente et individualisée possible aux trois langues. Ainsi, en choisissant des activités périscolaires (incluses dans les droits de scolarité), l’exposition aux langues peut se moduler et se renforcer.

De même, ces activités périscolaires peuvent être remplacées par des cours optionnels de soutien linguistique en très petits groupes. Chaque élève du LIFT peut donc bénéficier d’un emploi du temps unique, conçu avec nos équipes pédagogiques, pour répondre à ses besoins.

Enfin, des passerelles entre les parcours linguistiques seront déployées lors de l’ouverture du collège afin de garantir une flexibilité des parcours linguistiques. S’il n’est pas recommandé de changer de parcours linguistique durant le cycle élémentaire, les familles peuvent moduler l’exposition linguistique de l’élève via le choix tous les ans des activités périscolaires.

“Plus de maîtres que de classes”.

Pour se faire, le LIFT investit avant tout dans son équipe pédagogique. Nous offrons ainsi à chaque élève un accompagnement très élevé, et ce dans les trois langues. Chaque classe est confiée à un enseignant francophone, qui travaille en étroite collaboration avec ses collègues enseignants anglophones et sinophones. Chaque classe est donc dotée d’un véritable trinôme de professeurs natifs, qui ont tous trois la responsabilité de délivrer les enseignements dans un cadre trilingue, par le biais de pédagogies actives pour favoriser l’implication des élèves, l’expression orale et la confiance en soi.

Dans cette perspective, nous proposons à nos enseignants non pas d’enseigner les langues mais d’enseigner “dans” la langue cible, considérant que l’enseignement en langues est aussi important que l’enseignement de la langue, la clé d’un enseignement plurilingue réussi étant de faire de la langue est un objet d’apprentissage mais aussi un vecteur d’apprentissage. Il ne s’agit donc pas d’enseignants de langues étrangères mais de professeurs des écoles qui interviennent de façon concertée en français, en anglais et en mandarin. Différentes matières et projets transversaux. – les sciences et la géographie par exemple – peuvent être amenées à être enseignées dans plusieurs langues (cadrées par les dispositifs de l’AEFE d’enseignement d’une matière intégrée en langue étrangère et les récents retours d’expérience), selon le programme d’enseignement de chaque classe et le travail du trinôme d’enseignants. Nos enseignants travaillent ainsi de façon étroite afin d’élaborer des programmes intégrés, de favoriser une didactique convergente et des critères d’évaluation clairs et cohérents d’une langue à l’autre.

Ainsi, sur les 26 heures proposées sur une semaine de classe, nos élèves bénéficient d’un encadrement par deux enseignants à hauteur de 9h30 heures en cycle 2 (CP, CE1/CE2) et de 10h30 heures en cycle 3 (CM1/CM2), soit en binôme français / français langue étrangère, soit dans un format bilingue. De plus, les élèves sont séparés selon les parcours linguistiques 3 heures par semaine en cycle 2 et 4 heures par semaine en cycle 3, afin de permettre un renforcement linguistique ciblé.

Une approche holistique des langues.

Le maître-mot ici est celui d’un enseignement concerté, clé d’un enseignement plurilingue. Formés aux problématiques du plurilinguisme et expérimentés, ces enseignants ont la mission de créer des passerelles entre les langues pour s’appuyer sur les points forts linguistiques de chaque enfant. Des temps de “co-enseignement”, durant lesquels les élèves sont sollicités en même temps par l’enseignant francophone et l’enseignant anglophone ou sinophone ayant préparés ensemble leur séquence pédagogique commune, contribuent encore un peu plus à décloisonner l’apprentissage des langues pour des élèves qui évoluent progressivement de façon naturelle et autonome dans un environnement plurilingue. C’est véritablement ce travail de programmation des enseignements qui crée le trilinguisme, dans le temps, au cours de l’année scolaire, et qui est beaucoup plus bénéfique que par exemple une parité horaire mais sur deux curriculums déconnectés.

De même, les études de sciences cognitives nous ayant appris que le passage fréquent d’une langue à l’autre permet de mieux distinguer et renforcer la maîtrise des langues chez les élèves, nous sommes vigilants à garantir une alternance des disciplines enseignées en langue étrangère au cours d’un même cycle et à favoriser l’exposition quotidienne dans deux ou trois langues.

Le bien-être de l’élève étant placé au cœur de nos pratiques pédagogiques, ce trilinguisme suit une progression, de la maternelle au baccalauréat, avec une montée en puissance progressive des volumes d’enseignements dans les trois langues. Acquérir des langues prend du temps, et cet objectif doit être appréhendé à l’échelle de la scolarité complète.

Le principal objectif pédagogique est donc que les élèves ne se sentent pas dépossédés des identités culturelles et linguistiques, afin qu’ils puissent évoluer dans un contexte scolaire dans lequel, avec leurs familles et leurs enseignants, ils se sentent en confiance, enrichis, et renforcés par de nouvelles expériences éducatives.

Voir également l’axe 3 de notre projet pédagogique “Une école internationale ouverte sur le monde

En action.

Nous proposons ainsi et à titre d’exemple de pratique à nos familles “le sac à histoires”, qui consiste à donner à votre enfant pour son retour à la maison des livres dans les trois langues et des activités. Favoriser l’accès à des ressources documentaires dans les trois langues est pour nous une priorité. Notre bibliothèque est au service du projet plurilingue par la mise à disposition d’un fonds documentaire dans les trois langues, groupé par thèmes pour favoriser le travail de recherche dans plusieurs langues. Nous entendons aussi déployer autant que possible des projets éducatifs trilingues comme le concours Kamishibaï plurilingue ou des activités aidant les élèves à percevoir la singularité et la richesse de leur parcours linguistique comme la biographie langagière ou la carte individuelle des langues.

Critères linguistiques d’admission.

Nous proposons un dialogue constructif et approfondi avec les familles qui nous rejoignent afin de définir au mieux le projet familial et le profil linguistique de l’élève puis de proposer le parcours le plus adapté. Nous reconnaissons la diversité des profils et des parcours familiaux. La nationalité ne signifie pas forcément une maîtrise de la langue maternelle de l’enfant. Inversement un enfant étranger peut avoir des compétences francophones développées. Une attention particulière est apportée au degré d’engagement des élèves et des parents non francophones pour ce choix de scolarisation.

Ainsi, il n’est pas demandé expressément un niveau précis de maîtrise du français au niveau CP. A partir du CE1, la maîtrise des compétences langagières en français est évaluée afin de déterminer si l’élève est en capacité de réussite. La maîtrise du mandarin et de l’anglais, voire d’autres langues, est tout autant valorisée par l’équipe pédagogique afin de se prononcer sur la capacité future d’adaptation de l’élève lors du processus d’admission.

La maîtrise linguistique en français, anglais et mandarin est évaluée après l’inscription afin de permettre à l’équipe pédagogique de travailler avec les parents à la personnalisation la plus pertinente possible du programme éducatif dans sa dimension linguistique par le choix des activités de remédiation, d’aide au devoirs et périscolaires.

Support linguistique.

La diversité des profils linguistiques est considérée au LIFT comme une richesse, qui nous importe de mettre en valeur au niveau de chaque élève et de chaque famille de notre communauté éducative. Néanmoins, certaines familles peuvent se poser légitimement la question de l’hétérogénéité des niveaux dans la classe, notamment en français. Notre approche est celle de la différenciation et de l’accompagnement individuel de tous les élèves.

Ainsi, un support linguistique d’envergure est mis en œuvre, avec, en complémentarité du curriculum et de la journée d’école “classique”, un dispositif intégré de Français Langue Étrangère afin de s’assurer que tous les élèves reçoivent l’accompagnement nécessaire à une scolarité heureuse. Ce support est inclus dans les droits de scolarité. Ce support représente 4h30 hebdomadaires en classe de CP, et 2h30 hebdomadaires dans les doubles classes CE1/CE2 et CM1/CM2.

Nous proposons, au-delà de ce curriculum trilingue commun qui prévoit une large place à la différenciation et à l’accompagnement de chaque élèves (classes réduites, parcours linguistiques permettant des enseignements en anglais et en mandarin ciblés en demie-classe), des cours de supports en langue optionnels (soumis à frais supplémentaires).

Ces cours sont conçus:

  • pour le français, du français langue étrangère de scolarisation pour renforcer au-delà du support intégré le soutien aux élèves qui ne disposent d’aucune base en français à l’entrée au LIFT.
  • pour l’anglais du EFL (English as a Foreign Language) pour renforcer l’acquisition de cette langue dans une perspective internationale.
  • pour le mandarin, des cours de mandarin renforcés pour les familles souhaitant s’assurer que leurs enfants disposent du même niveau que celui dispensé dans le système éducatif taiwanais (et préparer à des passerelles éventuelles avec celui-ci).

Ces cours sont proposés en très petits groupes de niveau de 3 élèves maximum pour assurer un suivi personnalisé.